Lorsque l’on allume une cigarette, le tabac brûle (combustion) et génère de la fumée, qui contient des milliers de composants chimiques. Une fois entamée, la combustion va se poursuitvre tant qu’il y aura suffisamment de tabac (carburant) et d’oxygène disponibles.


combustion

 

Lors de la combustion, la température d’une cigarette peut dépasser les 800 °C à son extrémité.

Ces températures élevées génèrent plus de 6 000 substances chimiques différentes1,2, dont beaucoup sont nocives ou potentiellement nocives.

 

Les autorités sanitaires ont désigné plusieurs composants de la fumée comme facteurs probables des maladies liées au tabagisme (comme le cancer du poumon, les troubles cardiaques et l’emphysème).

 

Un certain nombre d’autorités sanitaires telles que la FDA américaine, Santé Canada et l’OMS ont dressé une liste prioritaire de produits chimiques considérés comme composants dangereux et potentiellement dangereux (HPHC pour Harmful and Potentially Harmful Components)3,4.

 


PMI 58 list of harmful

The PMI-58 list of harmful and potentially harmful constituents

[1] How Tobacco Smoke Causes Disease: The Biology and Behavioral Basis for Smoking-Attributable Disease: A Report of the Surgeon General.

[2] The Chemical Components of Tobacco and Tobacco Smoke, Second Edition

[3] Harmful and Potentially Harmful Constituents (HPHCs)

[4] Tobacco Reporting Regulations (SOR/2000-273)

 

Nous sommes en mesure de contrôler avec précision les températures dans nos produits sans combustion contenant du tabac. Cela permet d’éviter que le tabac n’atteigne sa température de combustion. En évitant la combustion, nous réduisons ou éliminons la formation de HPHC. Il est cependant nécessaire de chauffer le tabac pour libérer la nicotine et les saveurs de ce dernier.

 

 

Related Articles

Nicotine without burning tobacco

Comment éliminer la combustion ?