De nombreux acteurs, y compris les organisations de santé publique, les professionnels de santé et les organismes de réglementation, reconnaissent aujourd’hui que de nouvelles politiques sont nécessaires pour compléter les stratégies de prévention et d’arrêt du tabac. La lettre adressée à l’OMS par 53 éminents défenseurs de la santé publique en 2014 en est le parfait exemple :

 

“ Le potentiel des produits de réduction des méfaits du tabac visant à réduire le fardeau que représentent les maladies liées au tabagisme est très important. Ces derniers pourraient compter parmi les innovations majeures du 21e siècle en matière de santé, sauvant peut-être des centaines de millions de vies .”

 Lettre d’experts en science de la nicotine et en politique de santé publique à Margaret Chan.

 

 

Réduire efficacement les méfaits du tabac


Intégrer la réduction des risques et l’acceptation des fumeurs actuels

Pour qu’une alternative sans combustion réussisse à réduire rapidement les méfaits du tabac par rapport au tabagisme régulier, elle doit être reconnue, preuves scientifiques à l’appui, comme nettement moins nocive que la cigarette et elle doit être satisfaisante pour que les fumeurs actuels passent à un autre produit.

Les experts en politique antitabac sont conscients que la réduction des risques liés au tabagisme tabac dépend de l’acceptation des produits alternatifs par les fumeurs. En 2007, le Royal College of Physicians (Collège royal des médecins et chirurgiens) déclarait que :

« Les sources alternatives de nicotine doivent être acceptées par les fumeurs comme substituts des cigarettes... »

Rapport du groupe consultatif sur le tabac du Royal College of Physicians (Collège royal des médecins et chirurgiens)

En 1979, le Dr Ernst Wynder constatait déjà que :

« La recherche... doit donc être orientée vers la mise au point d’un [[produit] contenant le moins d’éléments nocifs possible au regard des maladies liées au tabac, mais suffisamment acceptable pour la grande majorité des fumeurs... »

Académie américaine de médecine - Clearing the Smoke: assessing the science base for tobacco harm reduction


 

Notre approche consiste à développer une gamme de produits sans combustion , pour offrir une alternative appropriée à chaque fumeur qui n’envisage pas l’arrêt de la cigarette.

 

Tabagisme régulier et sevrage tabagique

Base de comparaison dans notre cadre d’évaluation