Pour réduire les méfaits du tabagisme, un produit sans combustion doit présenter moins de risques (par rapport au tabagisme régulier) et convaincre les fumeurs adultes actuels d’adopter entièrement cette alternative. Outre le goût et d’autres aspects sensoriels, une assimilation de nicotine comparable à celle des cigarettes va favoriser l’acceptation des fumeurs adultes.

 

Les produits sans combustion contenant de la nicotine présentent-ils un risque ?

 

Les produits contenant du tabac et/ou de la nicotine ne sont pas sans danger. Les mineurs, les femmes enceintes ou allaitant ainsi que les personnes souffrant de maladies cardiaques, d’hypertension artérielle ou de diabète ne devraient pas consommer de tabac ni de produits contenant de la nicotine. Les mineurs, en particulier, ne devraient pas avoir accès à ces produits.

Selon le rapport 2014 du Surgeon General américain, un certain nombre d’études menées sur les animaux ont montré que la consommation de nicotine chez les adolescents peut nuire au développement cognitif1.

Toutefois, plusieurs études indépendantes ont démontré que, même si la nicotine n’est pas sans danger, elle n’est pas la principale cause des maladies liées au tabagisme2.

La majorité des effets nocifs causés par le tabagisme est liée aux produits chimiques formés lors de la combustion du tabac.

Supprimer la combustion et, par conséquent, réduire de manière spectaculaire des niveaux de composants nocifs (connus sous le nom de composants nocifs et potentiellement nocifs, HPHC –) est la pierre angulaire du développement des produits sans fumée.

Outre la réduction ou suppression des composants nocifs, notre objectif est également de proposer un rituel gustatif et un niveau de nicotine comparable à celui de la cigarette, afin que les fumeurs adultes qui, autrement, continueraient à fumer puissent adopter entièrement cette alternative.


 

“La nicotine en elle-même n’est pas spécialement dangereuse, et si elle pouvait être proposée sous une forme acceptable et efficace comme un substitut de cigarette, des millions de vies pourraient être sauvées.”

― A report by the Tobacco Advisory Group of the Royal College of Physicians

[1] The Health Consequences of Smoking—50 Years of Progress: A Report of the Surgeon General

[2] How Tobacco Smoke Causes Disease: The Biology and Behavioral Basis for Smoking-Attributable Disease: A Report of the Surgeon General.